Activités

Quatrième édition du colloque scientifique étudiant du CÉRTA : 20 février 2014

Éducation et travail : engagement et persévérance dans les transitions.

Programmation de la journée

TAffiche 4e colloque etudiantout au long de leurs parcours, de la petite enfance à la vieillesse de même que dans leurs engagements dans leurs différentes sphères de vie, les personnes vivent des transitions. Dans les sphères de l’éducation et du travail, ces transitions sont multiples et porteuses de mouvements (engagement, persévérance, initiatives dans les parcours biographiques des personnes ou des groupes). De même, ces transitions sont également influencées par le contexte social au sein duquel elles se déroulent. Au Québec, celui-ci est notamment marqué par une économie qui doit composer avec un ralentissement économique mondial, une augmentation du chômage de longue durée chez les jeunes (OIT, 2013), la reconnaissance de la participation active des aînés basée sur l’idéologie du vieillissement productif et réussi (Paris, Garon et Beaulieu, 2013) et le débat dans l’espace publique concernant la proposition du gouvernement du Québec d’instaurer une charte des valeurs québécoises. Dans une perspective où les frontières entre l’éducation et le travail sont de plus en plus poreuses dans les parcours (Bourdon, 2011), les transitions ou les bifurcations peuvent être multiples et parfois toucher plusieurs sphères de vie (Supeno, 2013). Les possibilités d’engagement et de persévérance se révèlent donc nombreuses au sein des parcours marqués par les transitions. 

Cette année, le 4e colloque étudiant du CÉRTA, qui aura lieu le jeudi 20 février 2014, vise à stimuler la réflexion scientifique autour de l’engagement et la persévérance dans les transitions à travers des travaux s’inscrivant dans les domaines de l’éducation ou du travail. Ce colloque contribuera, par ses diverses communications, à soutenir la pratique, les réflexions des intervenantes et intervenants et le dialogue existant entre les mondes de la pratique et de la recherche.  La quatrième édition du colloque étudiant du CÉRTA invite les personnes étudiantes ou chercheuses en éducation ou en sciences humaines et sociales ainsi que les personnes intervenantes interpellées par la thématique à proposer une communication orale ou par affiche.

Dans cette communication, les personnes participantes pourront faire connaître leurs travaux, que ce soit une thèse, un mémoire ou un essai, en mobilisant essentiellement les éléments qui sont liés à la thématique du colloque : « Éducation et travail : engagement et persévérance dans les transitions ». Ces éléments peuvent provenir d'une des composantes du projet de recherche (écrits recensés, méthodologie, concepts ou théories, résultats) ou d'une combinaison de celles-ci.

On trouvera des informations pertinentes sur la rédaction et la réalisation d'une affiche scientifique ici. Les personnes intéressées sont invitées à remplir le formulaire de proposition de communication et à le soumettre avant le 20 décembre 2013.

Cet événement est gratuit et est ouvert à toutes et à tous. 

Pour plus d'information, on communiquera avec le comité organisateur du colloque à l'adresse suivante : Venessa.Mongeau@USherbrooke.ca.

Références bibliographiques

Bourdon, S. (2011). La transformation des réseaux sociaux, une dimension du passage à l’âge adulte. In J. Charbonneau et S. Bourdon (dir.), Regard sur… les jeunes et leurs relations (p.13-35). Québec : Presses de l’Université Laval.

OIT. (2013). Tendances mondiales de l’emploi des jeunes 2013 : Une génération menacée. Genève : Organisation internationale du Travail.

Paris, M., Garon, S. et Beaulieu, M. (2013). La lutte pour la reconnaissance de la vieillesse : un regard critique sur l’estime sociale des aînés. McGill Sociological Review3, 5-17.

Supeno, E. (2013). Bifurcations biographiques dans les parcours de vie de jeunes adultes non diplômés et en situation de précarité. Thèse de doctorat en éducation, Université de Sherbrooke, Québec.

 

Conférence-midi avec María Eugenia Longo : 21 janvier 2014

María Eugenia Longo : L’analyse du rapport au travail pour comprendre les parcours d’insertion sociale et professionnelle.

A partir des années 1980, plusieurs études ont abordé la question de la différenciation des parcours professionnels. Outre la précarité de l'emploi et les inégalités sociales, les différences entre parcours se caractérisent par une singularisation liée aux arbitrages et aux choix des acteurs, compréhensible à l'égard de facteurs symboliques mais dont les effets, très tangibles et pratiques, se font sentir sur l'orientation du parcours. Cette conférence vise à rendre compte de ces facteurs à travers la notion de « rapports à la vie professionnelle ».

Les différents rapports qui composent cette notion permettent, d'une part, de confronter les significations sociales et celles des jeunes et, d'autre part, de contester des thèses des dernières années qui soulignent, entre autres, la perte de la centralité de l'activité professionnelle pour les jeunes, la moindre importance identitaire du travail face aux emplois précaires, ainsi que la vision apparemment homogène du monde du travail de la part des jeunes.

Cette conférence-midi aura lieu le :

21 janvier 2014
11h45 à 12h45

Local A1-229
Faculté d'éducation
Université de Sherbrooke

Affiche de l'activité

 

Cercle de lecture

cercle de lecture

Le Cercle de lecture du CÉRTA a été instauré sous l'initiative d'Ana Flavia Batista et de Patricia Dionne, doctorantes et membres étudiantes du CÉRTA. De manière succincte, il s’agit de s’offrir un espace de discussion et de réflexion épistémologique, théorique et méthodologique autour des travaux d’un auteur en particulier à chaque rencontre. Animé par Eddy Supeno, professeur au département d'orientation et membre régulier du CÉRTA, le Cercle de lecture s'adresse à tous les membres étudiants et réguliers du CÉRTA, incluant les membres du personnel oeuvrant à la Chaire de recherche de la CSRS.

Il n’est pas du tout nécessaire de connaître les travaux de l'auteur étudié pour participer à cette rencontre et ce cercle de lecture peut aussi être un espace pour solliciter des avis sur certaines questions d’ordre épistémologique, théorique ou méthodologique autour de votre projet de recherche. Il y a cependant des lectures à faire pour disposer d’une base commune de discussion : ainsi, les personnes intéressées peuvent contacter Eddy Supeno pour les avoir.

Les rencontres qui se sont tenues jusqu'à présent ont porté sur

  • Bernard Lahire (pluralité de l'acteur),
  • George H. Mead (interactions sociales),
  • Max Weber (sociologie compréhensive).

Cette activité est ouverte à toutes et tous, même si vous souhaitez y participer que de manière ponctuelle ou sporadique.