Activités

Conférence-midi avec Anne Lessard, Sylvain Bourdon et Jean Gabin Ntebutse : jeudi 8 décembre 2016

Dans le cadre des conférences-midi du CÉRTA
Jeudi, 8 décembre 2016
11h45 à 12h45
Faculté d'éducation, local A1-229

Accès 5 est un programme mis sur pieds par un organisme communautaire, la Maison Jeunes-Est (MJE), déployé largement dans une école secondaire. Basé sur une approche territoriale et motivationnelle, ce programme vise à favoriser la persévérance et la réussite des élèves provenant de territoires défavorisés et qui sont à risque de décrochage scolaire à travers cinq sphères d’action : le suivi psychosocial, le soutien scolaire, les activités parascolaires, le soutien direct/financier et l’action spécifique.

Ce programme, qui a été mis en branle en 2013 et auquel participent maintenant cinq cohortes de 35 élèves a fait l’objet d’une évaluation menée par notre équipe. Outre l’analyse documentaire, cette évaluation a considéré les propos recueillis auprès de gestionnaires (n=5), d’intervenants communautaires (n=8), de bénévoles (n=16) et d’élèves (n=18) et les questionnaires complétés par 105 élèves. Des données ont aussi été obtenues du dossier scolaire de l’élève pour documenter son rendement scolaire et ses absences de même que les éléments consignés dans les journaux de bord des intervenants-pivot décrivant leur cheminement.

Cette présentation de résultats préliminaires portera sur l’évolution du partenariat, des interventions et des indicateurs de persévérance et réussite des élèves au cours des 24 premiers mois de mise en œuvre du programme. On y discutera aussi des obstacles et facilitateurs à une mise en œuvre efficace d’une telle programmation.   

 

Conférence-midi avec Simon Viviers, Eddy Supeno et Patricia Dionne : vendredi 25 novembre 2016

Dans le cadre des conférences-midi du CÉRTA
Vendredi, 25 novembre 2016
11h45 à 12h45
Faculté d'éducation, local A1-229

Dans les dernières années, les rationalisations dans les organismes publics et parapublics ont drastiquement réduit les ressources et services d’orientation. Ces décisions politiques complexifient souvent voire empêchent la pleine réalisation de la mission sociale des conseillers d’orientation (c.o.). Elles peuvent en effet affecter tant les possibilités et capacités des personnes à s’orienter, que le sens et les valeurs qui sous-tendent l’activité professionnelle des c.o. Il paraît alors important de se questionner sur les conditions susceptibles de favoriser une reprise du pouvoir d’agir dans leur activité professionnelle. Cette conférence vise à offrir un espace d’échange sur cette question. Après une courte mise en contexte de la problématique, les personnes participantes seront invitées à identifier des préoccupations communes concernant la pratique professionnelle de l’orientation. Partant de là, nous tenterons de dégager les possibles voies d’action collective. 

 

Appel à communications : Xe colloque scientifique étudiant du CÉRTA

DIVERSITÉ ET ÉQUITÉ DANS LES PARCOURS D’APPRENTISSAGE

Bandeau XeECEC


La dixième édition du colloque étudiant du CÉRTA s’intéresse aux questions de diversité et d’équité dans les parcours d’apprentissage. La perspective retenue en termes de parcours d’apprentissage s’inscrit dans une perspective d’apprentissage tout au long et large de la vie et s’inspire des travaux d’Elder (1987; 1998) et de Sen (2000). Plus précisément, cette perspective considère les parcours d’apprentissage comme se déployant en interdépendance avec les différentes sphères de vie (p. ex. professionnelle et familiale), imbriquées dans les contextes sociohistoriques des individus. La capacité des individus de réaliser des choix et d’influencer le cours de leur vie est reconnue, mais vue comme influencée par les structures sociales pouvant être source d’iniquité. De plus, l’aspect subjectif et diversifié des parcours d’apprentissage, teintés par les expériences vécues par les individus est mis de l’avant, que ce soit à l’intérieur ou l’extérieur d’un cadre éducatif. Ainsi, les parcours d’apprentissage sont considérés dans une perspective large, qui met en évidence les enjeux de diversité et d’équité.

En cohérence avec le thème retenu et la programmation du CERTA, les propositions de communications s’articuleront autour de trois axes :

  1. Les continuités et ruptures dans les parcours d’apprentissage de personnes en situation de vulnérabilité sociale
    Comment comprendre la dynamique globale des parcours d’apprentissage des personnes?
     
  2. Les pratiques de soutien aux parcours d’apprentissage
    Comment soutenir l’apprentissage au sens large?
     
  3. La programmation sociale en appui aux parcours d’apprentissage tout au long et au large de la vie
    Quelle est l’accessibilité des individus aux services et ressources offerts par l’État et ses partenaires?

Cet évènement, qui se tiendra à la Faculté d’éducation le 19 février 2020, se veut rassembleur de toutes les personnes étudiantes universitaires s’impliquant dans le domaine des sciences sociales et de l’éducation. Le thème de l’édition actuelle permet d’englober plusieurs domaines, notamment en enseignement, en orientation, en psychoéducation et en adaptation scolaire et sociale. L’objectif est de favoriser les échanges au sujet des projets de maîtrise ou de doctorat des personnes étudiantes, selon l’avancement de leurs travaux. Des communications orales et par affiche seront présentées. La présentation s’étant le plus distinguée se verra décerner un prix de 300 $, et la personne étudiante terminant en deuxième position obtiendra 250 $. Le prix coup de cœur de la mise en affiche consistera en une bourse de 200 $. La date limite pour soumettre une proposition de communications est le 15 janvier 2020.

Le formulaire de proposition est disponible ici.