Projet OR : Optimiser les Rôles des acteurs du milieu éducatif pour mieux soutenir les élèves handicapés ou en difficultés d’adaptation ou d’apprentissage

Date de début de la recherche : 2016
Chercheure principale : Chantal Camden
Cochercheuses et cochercheurs : Dana Anaby (Université McGill), Marie-France Nadeau (Université de Sherbrooke), Steven Shaw (Université McGill), Marie-France Morin (Université de Sherbrooke), Michel Tousignant (Université de Sherbrooke), Wenonah Campbell (McMaster University Medical Centre), Sheila Bennett (Brock University Wellness Institut), Cheryl Missiuna (University McMaster), Jean-Claude Kalubi (Université de Sherbrooke)

Différents modèles organisationnels existent afin de favoriser l'inclusion scolaire, la persévérance et la réussite scolaire des élèves handicapés ou en difficultés d'apprentissage ou d'adaptation (HDAA). Une recension des écrits conduite par notre équipe a identifié que le modèle de réponse-à-l'intervention (RAI) est celui à privilégier. Les collaborateurs au projet rapportent que ce modèle est difficile à implanter puisqu'il change considérablement les pratiques éducatives. Les écrits scientifiques offrent peu de balises pour guider les changements de pratiques requis. En effet, peu d'information est disponible sur les rôles respectifs et complémentaires des différents acteurs dans ce modèle et sur comment optimiser leurs rôles.

L'objectif du projet est donc non seulement de décrire les rôles des acteurs du milieu éducatif auprès des élèves HDAA, mais également de développer, d'implanter et d'évaluer une intervention visant à optimiser leurs rôles au sein d'un modèle organisationnel de RAI. La principale question de recherche est : « Quelles sont les retombées de l'intervention d'optimisation des rôles sur les rôles des acteurs du milieu éducatif, et sur la persévérance et la réussite scolaire des élèves HDAA? ». Notre hypothèse est que l'intervention permettra aux enseignants titulaires de se sentir plus compétents pour assumer les rôles attendus auprès des élèves EHDAA, et que ceux-ci auront un plus haut taux de succès scolaire.

Les principaux aspects méthodologiques incluent l'utilisation d'une recherche-action participative, diverses activités pour engager les collaborateurs et trois phases: 1) Développer l'intervention visant l'optimisation des rôles, laquelle inclura plusieurs stratégies d'intervention (ex. formation des enseignants, accompagnement des directions d'école) ciblant autant les déterminants individuels (ex. pratiques pédagogiques) que systémiques (ex. procédures) (2016-2017); 2) Implanter l'intervention, grâce à deux agents de changement, dans quatre écoles primaires de quatre CS différentes (2017-2019); et 3) Évaluer les retombées de l'intervention (2017-2019). La collecte de données inclura des questionnaires, des groupes de discussion et des entrevues semi-dirigées, un outil mesurant le sentiment de compétence des enseignants en lien avec les rôles attendus, un sondage sur les retombées de l'intervention et des statistiques sur les taux de réussite des élèves HDAA.

Les résultats attendus avanceront les connaissances scientifiques et les pratiques éducatives en lien avec les modèles organisationnels favorisant l'inclusion scolaire des élèves HDAA et sur les changements nécessaires à l'implantation de ces modèles. Les retombées anticipées inclus un plus grand sentiment de compétence des acteurs éducatifs pour répondre aux besoins des élèves HDAA, ce qui favorisera la persévérance et la réussite scolaire de ces derniers. Les partenaires du milieu (12 collaborateurs de sept commissions scolaires) appliqueront les connaissances en continu durant le projet afin de maximiser les retombées.

Source(s) de financement
Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FRQSC)
Chercheurs impliqués

Publications liées au projet