Mesurer l’engagement de l’élève de la fin du primaire jusqu’à la fin du secondaire : une description de 21 instruments.

Notice bibliographique

Nadeau, S., Flores-Tremblay, T. et Lafond, B. (2019). Mesurer l’engagement de l’élève de la fin du primaire jusqu’à la fin du secondaire : une description de 21 instruments. Traduction du document Rapport (Report, REL 2011–No. 098). Washington, DC : National Center for Education Evaluation and Regional Assistance, Regional Educational Laboratory Southeast, Institute of Education Sciences (IES), Education Department

Résumé

Ce rapport présente les caractéristiques de 21 instruments mesurant l’engagement scolaire de de l’élève de la fin du primaire jusqu’à la fin du secondaire. Il résume ce que chaque instrument mesure, décrit ses buts ainsi que ses utilisations et fournit des renseignements techniques sur ses propriétés psychométriques.Les chercheur-e-s, les acteur-e-s scolaires et les décideur-e-s politiques s’orientent de plus en plus vers l’engagement scolaire comme étant la solution aux problèmes de faible réussite, d’ennui et d’aliénation des élèves et des taux élevés de décrochage scolaire (Fredricks, Blumenfeld et Paris, 2004). Pour accroître l’engagement scolaire, les acteur-e-s et les évaluateur-rice-s doivent comprendre comment l’engagement a été défini et évaluer les manières de le mesurer. Par contre, les instruments pour mesurer l’engagement de l’élève ne sont pas facilement accessibles en tant qu’ensemble de façon à en permettre la comparaison puisqu’ils sont issus de perspectives disciplinaires et de cadre théoriques différents.Ce rapport résume les caractéristiques des instruments qui mesurent l’engagement de l’élève de la fin du primaire jusqu’à la fin du secondaire et fournit de l’information sur l’éventail d’instruments disponibles. Il ne s’agit pas d’une revue portant sur la qualité de ces instruments d’un point de vue technique.Les résultats sont organisés en réponse à deux questions posées dans le cadre de cette étude:Quels sont les instruments disponibles pour mesurer l’engagement de l’élève de la fin du primaire jusqu’à la fin du secondaire ?Quelles sont les caractéristiques de chaque instrument repéré ? Le rapport décrit les résultats d’une recension de la littérature concernant les instruments disponibles. Les 21 instruments repérés sont décrits selon ce qui est mesuré, leurs buts et usages ainsi que les informations disponibles sur leurs propriétés psychométriques. Les instruments incluent 14 questionnaires auto-rapportés par l’élève, 3 questionnaires orientés vers les élèves mais remplis par l’enseignant-e ainsi que 4 instruments d’observation.

Ce qui est mesuré. Les construits évalués peuvent être décrits dans la mesure où les instruments représentent la nature multidimensionnelle de l’engagement (comportemental, affectif et cognitif) ainsi que l’objet de l’engagement. Des 14 questionnaires auto-rapportés par l’élève décrits, 5 évaluent les trois dimensions de l’engagement, 5 évaluent deux dimensions et 4 évaluent une dimension. Neuf sont formulés de manière à refléter l’engagement général à l’école et cinq sont plutôt formulés de façon à être utilisés au niveau de la classe. Deux des trois questionnaires portant sur l’engagement de l’élève tel que rapporté par l’enseignant-e peuvent être utilisés par les enseignant-e-s pour rendre compte de l’engagement des élèves dans n’importe quelle matière scolaire alors que le troisième s’en tient à l’engagement de ces derniers en lecture. Deux des quatre instruments d’observation fournissent un système de codage pour observer les comportements d’un élève spécifique qui sont orientés et non-orientés vers la tâche ou le temps d’engagement en classe, et les deux autres évaluent l’engagement de tous les élèves de la classe.

Buts et usages. Les 21 instruments ont plusieurs buts et usages différents, incluant la recherche sur les théories motivationnelles et cognitives de l’apprentissage, la recherche sur le désengagement et sur le décrochage scolaire, l’évaluation des efforts et des interventions liés à une réforme scolaire, le suivi de l’engagement de l’élève par l’enseignant-e, par l’école ou par le district scolaire, le diagnostic et le suivi de l’élève, ainsi que l’évaluation des besoins de développement des élèves (les relations interpersonnelles, les opportunités et les qualités personnelles dont les élèves ont besoin pour éviter les risques et pour favoriser des résultats positifs).

Information sur les propriétés psychométriques. Les renseignements liés à la fidélité et à la validité ont été obtenus pour tous les instruments, à l’exception d’un. Globalement, les développeur-e-s ont rapporté, pour les instruments de type «auto-rapporté» par l’élève ainsi que ceux de type «rapporté par l’enseignant-e», des coefficients de cohérence interne se situant à un niveau acceptable ou près d’acceptable, variant de 0,49 à 0,93, avec une majorité de coefficients se situant entre 0,70 et 0,80. Des informations substantielles liées à la validité sont également disponibles. Par exemple, 13 instruments sont corrélés positivement avec des instruments mesurant la réussite scolaire. Ce rapport n’évalue pas si les informations accessibles sont suffisantes pour une utilisation particulière de chacun des instruments.

Membres du CÉRTA impliqués
Hyperlien