Étude sur le parcours en reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) de travailleuses et de travailleurs du secteur minier

Chercheuse principale : Rachel Bélisle, professeure titulaire, Département d’orientation professionnelle, Faculté d’éducation, Université de Sherbrooke

Cochercheur : Eddy Supeno, professeur agrégé, Département d’orientation professionnelle, Faculté d’éducation, Université de Sherbrooke

Partenaire principal : Institut national des mines du Québec (INMQ)

Centres de services scolaires (CSS) partenaires : CSS de la Baie James, CSS de l’Estuaire, CSS Harricana, CSS de l’Or-et-des-Bois

Personnel de recherche : Claudia Belzile (2020- )

Commissions scolaires partenaires : À venir

Financement : Contrat INMQ

Durée du financement : du 1er octobre 2019 au 30 novembre 2021

Date prévue de publication du rapport : Hiver 2022

Contexte et objectifs de recherche : Dans une phase 1 du partenariat de recherche entre l’INMQ et l’Université de Sherbrooke, on a constaté que le parcours de reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) pouvant mener à la diplomation en formation minière au secondaire est peu documenté, au Québec comme ailleurs (Bélisle, Supeno et César, 2019).

Le but de cette phase 2 est de documenter et comprendre le parcours d’une quinzaine de personnes ayant entrepris une démarche de RAC, de leur demande d’information à quelques mois après la fin de la démarche, dans l’un des quatre programmes de formation professionnelle menant au secteur minier. Les quatre programmes sont ceux en forage au diamant (5253), extraction de minerai (5261), conduite de machines de traitement du minerai (5274) et conduite de machinerie lourde en voirie forestière (5273). De plus, l’étude permettra de dégager des défis rencontrés par les personnes et les organisations en RAC dans le secteur minier.

Méthodes : Il s’agit d’une recherche avec une série de trois entretiens auprès d’une quinzaine de personnes candidates à la RAC dans l’un des quatre programmes ciblés, une collecte de données administratives sur leur parcours en RAC et un groupe de discussion de personnes conseillères en RAC dans le secteur minier. Un comité aviseur composé d’une personne mandataire de chaque partenaire contribue au projet.

Source(s) de financement
Contrat INMQ
Membres chercheurs impliqués

Publications liées au projet