Testing intersectionnel à Québec : effets du genre et de l’origine maghrébine à l’embauche.

Notice bibliographique

Beauregard, J.-P. (2020). Testing intersectionnel à Québec : effets du genre et de l’origine maghrébine à l’embauche. In A. Le Moing, S. Ouaked, et C. Le Bihan (dir.), Les défis de la diversité culturelle dans le monde du travail au XXIe siècle [En ligne]. Bern, Suisse: Peter Lang B.

Résumé

Un testing mené dans la région métropolitaine de Québec, de mars à juillet 2017, a montré que toutes les candidates et tous les candidats ne sont pas sur un pied d’égalité dans l’accès à l’emploi. L’étude a généré l’envoi de quelque 404 curriculum vitae en réponse à 202 offres d’emplois qualifiés en administration. À candidature équivalente, les Québécoises et les Québécois d’origine maghrébine ont subi un taux net de discrimination de 49 %, leur candidature ayant été ignorée près d’une fois sur deux sur une base potentiellement discriminatoire. Innovant avec un premier « test intersectionnel », la variable du genre ne s’est toutefois pas avérée un facteur significatif.

Membres du CÉRTA impliqués