Dévoilement d’une murale promouvant la santé mentale chez les jeunes en temps de pandémie.

Sept jeunes de secondaires 2 à 5 ont fièrement procédé au dévoilement d’une murale réalisée avec l’accompagnement de l’artiste Philippe Deschenaux-Barrette.

La murale, réalisée dans une école secondaire du Centre de services scolaires de la Région-de-Sherbrooke, est accompagnée d’une plaque portant du message suivant :

L’isolement nous a gardés dans nos bulles pendant la pandémie. Cette peinture murale vous invite à explorer votre gaité pour nourrir votre santé mentale et la qualité de vos amitiés.

Il s’agit d’une réalisation par des jeunes, qui s’adresse à leurs pairs, et qui rappelle l’importance des liens interpersonnels et l’implication dans des activités enrichissantes pour préserver la santé mentale en temps de pandémie.

Image de la murale.

Cette murale est le fruit d’un projet collectif mené dans le cadre du projet de recherche COVID-19 : Pratiques de soutien aux parcours d’apprentissage et au bien-être de jeunes en situation de vulnérabilité (chercheuse principale : Anne Lessard). Le projet a pris forme au long d’une démarche de développement en groupe. La personne facilitatrice de la démarche, notamment au niveau de l’animation des rencontres de groupe, fut Patricia Dionne, cochercheuse du projet et aussi dans les volets ECC et EE de la CRJ.

Ce projet a été rendu possible grâce à la collaboration de la Maison Jeunes Est, de l’Université de Sherbrooke, l’Université du Québec à Trois-Rivières ainsi que la Chaire-réseau sur la jeunesse du Québec (CRJ).

Félicitations à ces jeunes qui se sont investis pleinement dans cette démarche!

murale