Évaluation des effets du programme Conciliation études-travail sur la persévérance scolaire et la réussite éducative des élèves en Estrie

Chercheur principal : Sylvain Bourdon
Cochercheuse : Anne Lessard
Personnel de recherche : Andréa Monette
Principaux partenaires : Commission scolaire des Sommets; Projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie; Table estrienne de concertation interordes en éducation (TECIÉ); Commission scolaire des Hauts-Cantons; Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke; Commission scolaire Eastern Townships (CSET); Université de Sherbrooke; Université Bishop's; CEGEP de Sherbrooke; Collège Champlain; Association des écoles privées de l'Estrie (AEPE).
Date du début de la recherche : 2014

Le programme Conciliation études-travail (CÉ-T) a pour but de sensibiliser les étudiants, les employeurs, les parents, les intervenants du milieu scolaire, les élus, la population et les organismes jeunesse en Estrie à l’importance d’un bon équilibre entre les études et le travail (jechoisismonemployeur.com). Une première phase d’évaluation du programme CÉ-T a déjà été réalisée, portant essentiellement sur la mise en oeuvre du programme à partir de données recueillies auprès des agents responsables du programme, des comités locaux et des employeurs certifiés. La présente étude s’inscrit dans les suites de cette première phase et elle vise l’évaluation des effets du programme CÉ-T sur la persévérance scolaire et la réussite éducative des élèves en Estrie. Cette évaluation cible plus particulièrement :

  1. les pratiques de CÉ-T des élèves (type d’emploi, horaire, employeur, attitude envers le travail étudiant et la conciliation études-travail, obstacles à la conciliation, …);
  2. la connaissance du programme CÉ-T et la participation à des activités du programme (par des ateliers en classe ou dans la communauté);
  3. l’intention de persévérance scolaire (projets scolaires, importance accordée aux études et aux travaux scolaires, …);
  4. les indicateurs de persévérance et de réussite consignés aux dossiers des élèves (taux d’absentéisme, résultat académique, poursuite des études, …).

La population visée par l’évaluation est constituée de l’ensemble des élèves de 25 ans et moins (à partir de la troisième année du secondaire) visés par le programme CÉ-T en Estrie. La collecte de données est réalisée sous forme de sondage web ciblant les élèves des établissements participants, soit les quatre commissions scolaires et les écoles privées de l’Estrie de même que l’Université de Sherbrooke, l’Université Bishop’s, le Cégep de Sherbrooke et le Collège Champlain. La collecte de données s’effectue aussi en collaboration avec les établissements ou commissions scolaires, qui doivent colliger et acheminer à l’équipe de recherche quelques données de suivi issues des dossiers des élèves participants.

Même si plusieurs études ont porté sur le travail étudiant et ses impacts sur le cheminement scolaire, peu se sont encore penchées sur les modalités du travail étudiant et sur les pratiques effectives de conciliation études-travail. De plus, aucune étude à notre connaissance n’a encore porté sur les effets sur les élèves d’un programme visant à favoriser la conciliation études-travail comme celui qui s’est développé au cours des dernières années en Estrie. Les résultats de notre étude aura donc des retombées importantes tant au plan des connaissances scientifiques que sur le plan social en fournissant une évaluation rigoureuse de l’impact d’un tel programme ainsi que des pistes d’amélioration à lui apporter pour mieux soutenir la persévérance et la réussite scolaire des élèves.

Source(s) de financement
Commission scolaire des Sommets
Chercheurs impliqués