Pratique de recherche d’informations sur la formation et le travail chez de jeunes adultes diplômés ou non diplômés (FIDO)

Chercheur principal : Eddy Supeno
Personnel de recherche : Marie-Michelle Pariseau (2014-); Amelie Dansereau (2014-)
Partenaires : Carrefours Jeunesse-Emploi de Sherbrooke et de Coaticook (Estrie)
Date du début de la recherche : 2014

Les jeunes adultes non diplômés (JAND) au Québec constituent, pour diverses raisons, une population dite à risques multiples sur les plans économique, éducatif ou social. L’accès à l’emploi étant un enjeu central dans les sociétés dites industrialisées, l’insertion professionnelle de cette population est largement documentée. Mais dans une société dite du savoir, l’information – sa construction, sa disponibilité, son accessibilité et sa circulation – représente un élément central. Il devient ainsi important d’étudier le rôle de l’information dans l’insertion professionnelle des JAND.

Si les recherches analysant l’information à partir des besoins du marché du travail ont toute leur pertinence, d’autres se proposant d’étudier la diversité potentielle des pratiques de recherche et d’usage d’information chez de JAND s’avèreraient fécondes également. Cela nous amène à conclure que s’il semble bien établi que l’information contribue de manière importante au processus d’insertion professionnelle, aucune recherche au Québec ne s’est explicitement attardée à étudier son rôle dans le processus d’insertion professionnelle. Par ailleurs, plusieurs recherches sur le thème des pratiques de recherche d’information s’appuient sur des populations scolarisées ou essentiellement sur des médiums issus des technologies de l’information et des communications, écartant ainsi de toute investigation scientifique le cas spécifique des JAND en situation de précarité. Prenant acte de ces constats, il nous apparaît alors pertinent de s’intéresser aux pratiques et usages en matière d’information sur la formation et le travail dans le passage à l’âge adulte chez de JAND en situation de précarité sous l’angle de l’insertion professionnelle.

L’objectif général est d’étudier des pratiques et usages en matière de recherche et de mobilisation d’informations sur la formation et le travail chez de jeunes adultes non diplômés et en situation de précarité dans leur recherche d’emploi ou retour aux études. Pour y parvenir, nous visons à :

  1. Documenter les sources d’information (orales, écrites, numériques) sur la formation et le travail mobilisées par de JAND et en situation de précarité dans le cadre d’activités de recherche d’emploi ou de retour aux études ;
  2. Décrire la manière dont ces sources d’information sur la formation et le travail sont mobilisées ou utilisées par les JAND dans le cadre d’activités de recherche d’emploi ou de retour aux études.

La recherche consiste en une observation participante de JAND dans un centre de documentation et d’information scolaire et professionnelle dans un Carrefour-Jeunesse Emploi (CJE) en Estrie. Dans la mesure où un CJE constitue une structure d’aide notamment à la recherche d’emploi spécifiquement pour les 18 à 35 ans au Québec, il représente donc un lieu pertinent où il serait susceptible de rencontrer de JAND en démarche de formation ou de retour en formation. Le but étant en effet de documenter de manière contextualisée quelles sont les sources d’information que les jeunes adultes consultent ou s’ils privilégient une ou des catégories d’information en particulier ou une source d’information spécifique (objectif 1) et comment ils utilisent les outils d’information disponibles (ordinateurs, brochures, affiches, ouvrages divers, accompagnement des intervenants) (objectif 2). En deuxième lieu, il est prévu de réaliser une série d’entretiens individuels semi-dirigés (dépendamment du nombre de JAND dans l’échantillon) afin d’avoir accès de manière plus approfondie en les faisant expliciter leurs pratiques en matière de recherche et d’usage d’informations sur la formation et le travail en replaçant lesdites pratiques dans le cadre de leur processus d’insertion professionnelle.

Source(s) de financement
Université de Sherbrooke (Fonds de démarrage aux nouveaux professeurs-chercheurs)
Chercheurs impliqués

Publications liées au projet