Défis de la programmation ouverte dans l’insertion sociale et professionnelle de jeunes en difficulté.

Notice bibliographique

Bélisle, R., Yergeau, É., Bourdon, S., Dion, M. et Thériault, V. (2012). Défis de la programmation ouverte dans l’insertion sociale et professionnelle de jeunes en difficulté. Sociétés et jeunesses en difficulté, Printemps 2011(11).

Résumé

À partir des années 2000, l’État québécois adopte des politiques publiques tentant de prévenir, chez les jeunes, le recours à l’aide sociale. Des mesures d’insertion sociale et professionnelle, qui en découlent, sont caractérisées par une programmation ouverte offrant un cadre souple au personnel intervenant auprès de jeunes en difficulté et au croisement de la communauté des différents organismes communautaires et des institutions. Au Québec, la mesure IDEO 16-17 en est un exemple récent. Cette mesure, mise en œuvre dans les carrefours jeunesse-emploi (CJE), offre un accompagnement accru à des jeunes de 16 et 17 ans qui rencontrent des difficultés majeures aux niveaux social, professionnel ou scolaire. Elle fait appel à un partenariat local et intègre plusieurs activités de coordination nationale. L’article prend assise sur le rapport d’évaluation de la mesure IDEO 16-17 (Yergeau, Bourdon, Bélisle et Thériault, 2009) et met en lumière une analyse originale de la programmation ouverte. Les données quantitatives et qualitatives, recueillies lors d’entretiens avec 24 membres du personnel intervenant, 52 jeunes et 20 directions de CJE, constituent le corpus principal analysé. L’article relève quelques défis liés à la programmation ouverte dans le contexte particulier du soutien à l’insertion sociale et professionnelle de jeunes en difficulté.

Membres du CÉRTA impliqués